L’équipe

Serge PARISI

Serge PARISI

Serge PARISI

Né en 1958, il pratique les Arts Martiaux depuis 1973 : à cette époque le phénomène Bruce Lee fait naître chez beaucoup de jeunes la passion des Arts Martiaux et Serge Parisi en fait partie.

Il met le pied à l’étrier par la pratique du karaté en débutant par le style Shotokan et en s’orientant ensuite vers le karaté Wa-Do Ryu, le full contact, la boxe thaï et la lutte. La pratique de ces arts martiaux traditionnels lui inculque le respect du professeur, le respect du partenaire et une discipline de vie physique et morale.

En 1989 il rencontre un instructeur de Wing-Tsun, Leung Ting, un des derniers Grand Maître de la lignée de Ip Man. Il est le premier en France à ouvrir une école de ce style et grâce à son entraînement assidu en devient le représentant français le plus haut gradé. Il est le premier en France à avoir reçu le titre de Sifu de la main du Sijo Leung Ting (décembre 1993). Il reste fidèle à l’organisation européenne pendant 14 ans et conjointement à son apprentissage du Wing-Tsun, il s’initie à l’Escrima du Grand Maître Latosa.

Il est le premier pratiquant en France à avoir écrit un livre sur le Wing-Tsun en 2004 et désormais, toujours en France, le premier à avoir produit des DVD sur le Wing-Tsun.

Serge Parisi est actuellement 7e duan et Directeur Technique National auprès de a Fédération

Didier GOVINDIN †

Didier GOVINDIN

Didier GOVINDIN

Didier Govindin est né en 1969, il pratiqua les Arts Martiaux depuis 1985 et durant 6 ans il s’initia au Karaté Shotokan.

Ensuite il se dirigea vers le Karaté Wado-Ryu, qu’il trouve, alors, plus mobile.

Deux ans plus tard, il entend parler du Wing Chun, un style de Kung Fu très peu développé en France. Un système plus direct, à la fois dur et souple.

Fin 1992, il commença le Wing-Tsun (système Leung Ting) dans l’école de Ralph Willmann. En 1994, il poursuivit son enseignement avec Serge Parisi, alors assistant de Ralph.

Depuis 1996, il était l’assistant de Serge Parisi, il consacra sa vie à la pratique du Wing-Tsun et des disciplines qui en découlent : la Gymnastique Chinoise et le Chi-Kung.

Il enseigna en tant que professionnel le Wing-Tsun et l’Escrima Traditionnels (deux styles identiques par leurs concepts).

Parallèlement, il enseigna la Gymnastique Chinoise, le Chi-Kung.

En 2003, il rencontra un professeur de Massage Thaïlandais, Yoann Guichard qui enseigne une discipline qui se situe à la fois entre le yoga et le massage Tui Na.

Intéressé par cette autre manière de concevoir et d’assouplir le corps, il en apprit les bases. Il dispensa des soins et enseigna les bases du massage thaïlandais.

En 2006, il mit en place une section de Trampoline médical, pour un travail de renforcement et d’équilibre passif.

Il s’est éteint le 31/10/2010.

Mugurel STANCIU

Mugurel STANCIU

Mugurel STANCIU

A commencé l’aikido en 1994 à Bucarest, et continué après l’arrivée en France avec le style Iwama-ryu.

En 2000 séjour à Iwama au Japon auprès du maître Saito, en 2005 obtention du 3ème dan et ensuite deux ans comme instructeur dans le club Tenchi à Paris.

En 1999 découverte du style Wing-Tsun avec Dai-Sifu Serge Parisi. Les premières années de pratique sont fascinantes mais la progression est difficile en suivant deux arts martiaux.

À partir de 2007 un choix est fait : poursuivre l’apprentissage du Wing-Tsun avec Dai-Sifu Parisi. Depuis le bonheur de continuer sur ce chemin est de plus en plus grand.

En 2012 il obtient le titre de Sifu et son 4ème degré de technicien en 2016.

Jérôme BOINET

Jérôme BOINET

Jérôme BOINET

Né en 1983, il pratique, dans sa jeunesse, divers sports tel que le football, le tennis et le ping-pong. Fan du petit dragon, Bruce Lee, il décide de faire du Wing Chun dans une école non loin de chez lui, de 15 à 17 ans.

Pendant ses années universitaires, il continue de se diversifier sportivement en pratiquant de la danse africaine et surtout du rugby. Une fois diplômé en ostéopathie (2009), il hésite à continuer le rugby ou se remettre au Wing Chun.

Après avoir testé plusieurs écoles, sa décision est prise de se lancer totalement dans le Wing-Tsun traditionnel de Dai-Sifu Parisi, l’école qu’il cherchait et qui correspond le mieux à ses attentes, dans l’approche de ce style passionnant. Il fut marqué, aussi, par le travail de Sifu Didier Govindin

Damien LEBAYLE

Damien LEBAYLE

Damien LEBAYLE

Né en 1987, Damien fut attiré très jeune par les arts martiaux et sports de combat. À six ans, comme beaucoup, il commence le judo qu’il pratique pendant cinq ans. En 1999, il découvre le Full-Contact qu’il pratique pendant six ans sous l’enseignement de Phillipe Coutelas. De plus Damien participe à 2 championnats de France moins de dix-huit ans où il finit repectivement 6ème et 3ème.

Alors que Damien pratique toujours le Full-Contact, il recherche plus de liberté de mouvement et plus d’efficacité. L’année de ses dix sept ans, il s’initie au Muay Thaï et c’est par hasard qu’il rencontre le style Wing-Tsun à Reims.

Pendant un an, il pratiqua en parallèle le Full-Contact et le Wing-Tsun avant de se lancer exclusivement dans le Wing-tsun avec ses deux Sihing : Sihing Eric Cacciarella et Sihing Rémy Journau, tous deux élèves de Dai-Sifu Parisi. C’est en allant à Paris pour des stages que Damien rencontra Dai-Sifu Parisi et Sifu Didier Govindin.

Après la fermeture de l’école de Wing-Tsun sur Reims en 2006, Damien décide de venir en 2008 à Paris pour suivre sa formation sous l’enseignement de Dai-Sifu Parisi et prendra ses premiers cours avec Sifu Didier Govindin. Damien continua et continue encore de se former dans cette école où il a trouvé le style et l’enseignement qui lui convenait.

En 2012, Damien a ouvert une section de Wing-Tsun à Clamart et, en 2016, il a obtenu son 2ème degré technicien.

William LIPARO

William LIPARO

William LIPARO

Sur les traces de son grand frère qui était passionné par les arts martiaux, William né en 1970 s’est initié depuis l’âge de 6 ans aux diverses techniques de bras et de jambes. Fan de « San Ku Kaï », il se met à faire de l’acrobatie dans ses techniques.

Il entreprend diverses activités sportives telles que: le tennis, le ping-pong et l’athlétisme puis dans les années 80, il fait une rencontre magique avec Sifu Yvon Martinez qui lui enseigne sa passion pour le Kung-Fu traditionnel. Il a appris avec ce dernier le respect des traditions et une pédagogie d’enseignement formatrices formidables.

Cette nouvelle passion le rend fan de Jackie Chan, Sammo Hung et Bruce Lee, il s’aventure donc dans la compétition à 25 ans et fait partie des demi-finalistes de la coupe d’Ile-de-France de Kung-Fu Wu-Shu à 26 ans.

Après cette merveilleuse collaboration avec Sifu Yvon Martinez, il se lance dans le Wing-Tsun et l’Escrima à 37 ans avec Sihing Florian Garel qui lui enseigne les concepts de ces deux disciplines complémentaires. Ces concepts furent pour William une révélation afin que cet art soit transmis au plus grand nombre. Les gestes sont simples et respectent le corps humain. On peut ressentir avec ces deux disciplines les effets bénéfiques dès les premiers cours. Sihing Florian Garel fut pour William comme un père pour ces disciplines.

Il fait la connaissance de Dai-Sifu Parisi à 38 ans et intègre occasionnellement ses cours en même tant que ceux de Sihing Florian Garel. Au départ de Sihing Florian Garel pour Taiwan en 2009, William continue le Wing-Tsun et l’Escrima avec Dai-Sifu Parisi.

Il obtient son 1er degré professeur de Wing-Tsun en 2013 avec Dai-Sifu Parisi et intègre l’école de Sihing Damien Lebayle en tant qu’assistant professeur sur Clamart. Il obtient ensuite son 2ème Duan Fédéral en 2014 et son diplôme de Moniteur Fédéral en décembre 2015.

Les concepts ne s’acquièrent qu’avec de bonnes fondations, alors merci à mes pères fondateurs Sifu Yvon Martinez, Sihing Florian Garel et Dai-Sifu Parisi.

Gilles RINGENBACH

Gilles RINGENBACH

Gilles RINGENBACH

Né en 1949, Gilles RINGENBACH est un sportif de toujours. Gymnaste, patineur sur glace à l’adolescence, il fut toujours attiré par les Arts Martiaux. Dans les années 80, il s’adonne à la pratique de l’Aïkibudo (lignée d’Alain Floquet).

Son activité professionnelle de consultant-formateur le conduit à de fréquents déplacements à l’étranger et l’éloigne, un temps, de la fréquentation du dojo. Alors qu’il recouvre la disponibilité pour reprendre sa pratique, il tombe par hasard, dans une salle d’attente d’un dentiste, sur un article de presse consacré au Wing Tsun dont il ne connaissait ni le nom ni l’existence.

Intrigué, il prend contact avec celui qui allait devenir son Sifu, Serge Parisi.

Celui-ci le convie à deux cours d’essai. Séduit par la personnalité et les qualités de pédagogue de ce dernier, il reste néanmoins, dans un premier temps, décontenancé par rapport à ce style et n’est pas sûr de sa motivation à poursuivre. Il décide cependant de ne pas en rester à cette première impression. Il s’inscrit à l’école de Serge Parisi pour une période d’essai de trois mois. Aujourd’hui il totalise plus de 21 ans de pratique du Wing Tsun.

Titulaire du grade de 3ème degré de technicien, il n’a qu’une ambition : rester aux côtés de Dai-Sifu Serge Parisi. Le Wing Tsun dont il continue de découvrir la richesse, est une des composantes importantes de sa vie.

Les commentaires sont fermés